Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Aide médico-psychologique

 
Depuis le 29 janvier 2016, le Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social remplace et fusionne les diplômes d'Etat d'Aide médico-psychologique et d'Auxiliaire de vie sociale.
La dernière session du Deamp a eu lieu en 2016.

Principales activités

L'aide médico-psychologique a un rôle d'éveil, d'encouragement et de maintien des capacités cognitives et de l'expression verbale ou non auprès des personnes en situation de handicap (enfants, adolescent.e.s et adultes) ou des personnes âgées dépendantes. Il.Elle les assiste dans les gestes de la vie quotidienne (coucher, lever, toilette, repas, déplacements…), dans les activités de vie sociale comme de loisirs. Il.Elle intervient au sein d'une équipe pluriprofessionnelle, sous la responsabilité d'un.e travailleur.euse social.e ou d'un.e professionnel.le paramédical.e (infirmier.ère, kinésithérapeute).

Conditions d'exercice

L'AMP n'intervient pas à domicile mais dans tous les établissements accueillant des personnes âgées, handicapées et/ou dépendantes : instituts médico-éducatifs, centres d'aide par le travail, maisons d'accueil spécialisées, maisons de retraite médicalisées, hôpitaux généraux ou psychiatriques.

Compétences attendues

Ce métier de contact demande une grande disponibilité (gardes de nuit ou de week-end), un intérêt pour les problèmes humains et médico-sociaux de la vie quotidienne, une grande capacité d'écoute, le sens du travail en équipe.

Une bonne résistance physique ainsi qu'un bon équilibre psychologique sont également requis pour exercer cette fonction.

Certification

Depuis le 29 janvier 2016, le Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social remplace et fusionne les diplômes d'Etat d'Aide médico-psychologique et d'Auxiliaire de vie sociale. Les candidats engagés, à la date de publication du décret, dans une préparation de l'un des deux diplômes restent soumis aux modalités de certification du diplôme préparé. 

Deamp (Diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique) délivré par le Préfet de Région (Drjscs) au nom du ministre chargé des Affaires sociales (Dernière session en 2016).

Rémunération

Dans la Fonction publique hospitalière (rémunération brute mensuelle selon la grille indiciaire 2016) :

Aide-médico-psychologique de classe normale :
Début de carrière : 1 495,59 €
Fin de carrière : 1 768,77 €

Aide-médico-psychologique de classe supérieure :
Début de carrière : 1 509,48 €
Fin de carrière : 1 884,53 €

Aide-médico-psychologique de classe exceptionnelle :
Début de carrière : 1 565,04 €
Fin de carrière : 2 139,20 €

Dans les établissements privés

Les aides médico-psychologiques sont relié.e.s à une des 3 conventions collectives suivantes :

  • La convention collective nationale des établissements privés d'hospitalisation, de soins, de cure et de garde à but non lucratif du 31 octobre 1951. En début de carrière, l’AMP bénéficie d’un coefficient de 351. La valeur du point revalorisée chaque année est de 4,4 euros. Selon son lieu d’exercice, l’AMP peut bénéficier d’une prime de 11 points, qui s’ajoute à son coefficient de base, soit un salaire brut qui peut aller jusqu’à 1594 euros.
  • La convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966. Dans cette convention, la valeur du point est équivalent à 3,74 euros. En début de carrière, l’AMP perçoit une rémunération brute de 1406 euros.
  • La convention collective nationale de l'hospitalisation privée du 18 avril 2002. En début de carrière, l’AMP bénéficie d’un coefficient de 230, avec le point à 6 euros, soit un salaire brut équivalent à 1380 euros.

 

Sources

                                                                                                                               Fiche mise à jour en août 2016

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie