Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Auxiliaire de vie sociale

Depuis le 29 janvier 2016, le Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social remplace et fusionne les diplômes d'Etat d'Aide médico-psychologique et d'Auxiliaire de vie sociale. La dernière session du Deavs a eu lieu en 2016.

 

Principales activités

Du ménage à la préparation des repas, en passant par l'aide aux démarches administratives, le soutien et l'accompagnement dans la vie sociale, l'aide à domicile épaule chez elles, les personnes handicapées, âgées, malades...  ayant besoin d'une aide pratique ou morale.

En assurant une présence et une surveillance, il.elle permet le maintien de la personne aidée dans son cadre de vie, contribue à la préservation, la restauration et la stimulation de son autonomie, en bref, favorise son insertion sociale et concourt ainsi à la lutte contre l'exclusion.

Conditions d'exercice

Cette activité professionnelle s'effectue au domicile des personnes aidées. Elle requiert donc le permis de conduire pour pouvoir se déplacer d'un domicile à l'autre.

Ses principaux employeurs sont :

  • assocations,
  • collectivités publiques,
  • centres communaux d'action sociale,
  • particuliers employeurs.

Compétences attendues

Faciliter le quotidien des personnes aidées réclame compétences et qualités humaines : le goût du contact, un excellent équilibre physique et moral mais également une grande capacité d'adaptation ainsi qu'un sens de l'organisation.

Par ailleurs, cette activité requiert une grande disponibilité puisque elle peut s'exercer de jour comme de nuit, y compris le week-end.

Certification

Depuis le 29 janvier 2016, le Diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social remplace et fusionne les diplômes d'Etat d'Aide médico-psychologique et d'Auxiliaire de vie sociale. Les candidats engagés, à la date de publication du décret, dans une préparation de l'un des deux diplômes restent soumis aux modalités de certification du diplôme préparé. 

Le DEAVS (Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale)  est nécessaire pour exercer ce métier (Dernière session en 2016).

Sont dispensées de cette condition, les personnes titulaires du diplôme d’Etat de technicien de l’intervention sociale et familiale (DETISF) qui justifient d’une expérience professionnelle dans un emploi d’intervention à domicile d’au moins six mois.

Passerelles vers d'autres métiers

Les auxiliaires de vie sociale peuvent, s'ils.elles le souhaitent suivre une formation conduisant au diplôme d'Etat de technicien.ne de l'intervention sociale et familiale en bénéficiant d'allègements de formation importants.

Les diplômé.e.s d’auxiliaire de vie sociale bénéficient d’allègements dans la préparation du diplôme d’Etat d’aide-soignant.e, d'aide médico-psychologique et d'auxiliaire de puériculture.

Rémunération

La rémunération et la carrière dans le secteur public relèvent de textes réglementaires.

Dans la fonction publique territoriale (rémunération brute mensuelle selon la grille indiciaire 2016) :

Agent social territorial de 2eme classe :
Début de carrière : 1 495,24 €
Fin de carrière : 1 690,88 €

Agent social territorial de 1ere classe :
Début de carrière : 1 504,56 €
Fin de carrière : 1 779,38 €

Agent social principal de 2eme classe :
Début de carrière : 1 518,53 €
Fin de carrière : 1 895,84 €

Agent social principal de 1ere classe :
Début de carrière : 1 574,43 €
Fin de carrière : 2 152,03 €
 

Sources

 

                                                                                                                            Fiche mise à jour en août 2016

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie