Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Infirmier.ère

Principales activités

Son action apporte une aide matérielle et psychologique dans les actes quotidiens perturbés par la maladie physique ou mentale (respiration, alimentation, hygiène…).

Il.Elle réalise les soins destinés à maintenir ou restaurer la santé de la personne malade. Il.Elle agit de sa propre initiative (soins d'entretien, de continuité de la vie) ou sur prescription médicale (injection, pansements, perfusion…).

Travaillant en étroite relation avec le corps médical, il.elle a une responsabilité dans l'organisation des soins et encadre une équipe d'aides-soignant.e.s.

Il.Elle participe à différentes actions, notamment en matière de prévention d'éducation de la santé et de formation ou d'encadrement.

Conditions d'exercice

L'infirmier.ère peut exercer dans de multiples secteurs d'activité : celui des soins (médecine, obstétrique, chirurgie, psychiatrie…), de la prévention (médecine du travail, Education nationale) ou de l'action humanitaire.

Il.Elle peut être salarié.e du secteur privé ou public mais aussi exercer dans le secteur libéral pour effectuer le plus souvent des soins à domicile.

Il.Elle travaille en équipe avec les médecins, les autres professions paramédicales, les travailleur.euse.s sociaux.les et avec l'entourage de la personne.

L'infirmier.ère peut être amené.e à travailler la nuit, le week-end et les jours fériés.

Compétences attendues

Il.Elle doit être capable d'évaluer l'état de santé de la personne et de respecter les protocoles d'hygiène et les règles de bonnes pratiques même en situation d'urgence.

Que ce soit avec les patient.e.s ou l'équipe, il faut avoir le goût du contact et aimer les échanges.

Enfin, l'infirmier.ère, amené.e à côtoyer la maladie et la mort, doit posséder la maturité et le recul nécessaires pour se préserver des situations de souffrance auxquelles il.elle est confronté.e.

Certification

Le diplôme d'Etat d'infirmier est requis pour exercer ce métier.

Spécialisations

 Puéricultrice

1 an de formation immédiatement après l'obtention de l'I.D.E.

Infirmièr.ère de bloc opératoire (Ibode)

18 mois de formation après 2 années d'exercice professionnel d'infirmier.ère.

Formation de 42 semaines (sur 1 ou 2 années) après 4 ans d'expérience professionnelle.

Infirmièr.ère anesthésiste (Iade)

Formation de 2 ans après 2 années d'exercice professionnel d'IDE.

Formation de 42 semaines (sur 1 ou 2 années) après 4 ans d'expérience professionnelle.

Infirmier.ère en pratique avancée (depuis 2018)

Formation de 4 semestres, après 3 années minimum d’exercice en équivalent temps plein de la profession d’infirmier.ère

 

Evolutions de carrière

Formations universitaires

Les infirmier.ère.s d'Etat ont accès de plein droit à la licence Sciences de l'éducation et à la licence Sciences sanitaires et sociales. Il est ainsi possible de suivre une formation universitaire de santé au travail afin de devenir infirmier.ère en entreprise ou une formation de recherche clinique afin de devenir infirmier.ère clinicien.ne ou encore une formation en hygiène afin de devenir infirmier.ère hygiéniste…

Libéral

Pour s'installer et/ou faire des remplacements en tant qu'infirmier.ère libéral.e, il est nécessaire d'avoir au minimum 24 mois d'expérience en service de soins.

Cadre de santé

Les infirmier.ère.s d'Etat peuvent également suivre la formation de Cadre de santé formateur.trice en soins dans un Institut de formation en soins infirmiers. La formation dure 2 ans après deux années d'exercice professionnel d'IDE ou 42 semaines (sur une ou deux années) après 4 ans d'expérience professionnelle.

Rémunération

Dans la Fonction publique hospitalière (rémunération brute mensuelle grille indiciaire 2017) :

Infirmier.ère en soins généraux, (catégorie A)
1er échelon du grade 1 : 1 747,89 €
Fin de grade : 2 731,95 €

Infirmier.ère en soins généraux, (catégorie A)
1er échelon du grade 2 : 1 940,01 €
Fin de grade : 2 877,22 €

Dans les établissements associatifs
En 2017, le salaire moyen est de 2 307 €

Dans les établissements privés
En 2017, le salaire moyen est de 2 231 €

Sources

 

                                                                                                                                  Fiche mise à jour en janvier 2019

 

 

 

 

 

 

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie