Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Moniteur.trice d'atelier

 

Principales activités

Le.La moniteur.trice d'atelier, comme l'éducateur.trice technique spécialisé.e est à la fois enseignant.e technique et travailleur.euse social.e. Il.Elle a la responsabilité d'un atelier de production et une mission éducative et d'accompagnement social.

Son action vise à développer l’autonomie et les potentialités des enfants ou adultes déficients ou en difficultés sociales, qu’il.elle encadre dans les activités d’atelier.

Conditions d'exercice

Les moniteur.trice.s d'atelier exercent leur activité dans les lieux où le travail est pris en compte dans sa double dimension de production et de formation auprès des personnes qui y sont accueillies, ce qui englobe les structures suivantes :

  • Ateliers protégés ;
  • Centres d’adaptation à la vie active (Cava) ;
  • Entreprises d’insertion et associations intermédiaires ;
  • Equipes de préparation et de suite de reclassement (Epsr) ;
  • Etablissement ou service d'aide par le travail (Esat) ;
  • Centres d’hébergement et de réadaptation sociale (Chrs) ;
  • Institut médico-professionnels (Impro) ;
  • Centres sociaux, associations et clubs de prévention, services d’insertion sociale et Professionnelle (Sisep).

Compétences attendues

Outre des compétences techniques affirmées associées à un sens pédagogique certain, ce métier requiert de l’intérêt pour les problèmes humains et sociaux.

Le sens de l’organisation et de l’animation de groupes, un goût pour le travail en équipe, seront également appréciés pour répondre aux multiples situations des personnes, aux parcours et aux difficultés différents, qu’il.elle encadre.

Certification

Aucun diplôme n’est requis pour exercer ce métier. Le Certificat de qualification de moniteur d'atelier (Cqma), qui n’a qu’une valeur professionnelle, atteste d’une formation spécifique au métier.

Evolutions de carrière

Après trois ans d’expérience, le.la moniteur.trice d’atelier peut préparer le diplôme d’Etat d’Educateur.trice technique spécialisé.e (sous réserve de la réussite aux épreuves d’admission), que ce soit par la formation continue ou par la VAE (des allègements de formation sont prévus).

 Rémunération

 Dans la fonction publique hospitalière ce corps est en voie d'extinction.

Traitement brut mensuel dans la Fonction publique hospitalière (primes non comprises) selon la grille indiciaire en 2017

Moniteur-éducateur :
1er échelon : 1 588,56 €
Fin de grade : 2 333,64 €

Moniteur-éducateur principal :
1er échelon : 1 626,05 €
Fin de grade : 2 478,91 €

Dans le privé, le salaire varie selon le secteur d'activités, la convention collective (convention collective nationale du 31 octobre 1951 (CCN 51) ou celle du 15 mars 1966 (CCN 66)), l'ancienneté et la fonction exercée.

Sources

                                                                                                                                                                Fiche mise à jour en août 2018

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie