Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Moniteur.trice éducateur.trice

 

Principales activités

Le.La moniteur.trice éducateur.trice exerce sa fonction auprès d'enfants, de jeunes ou d'adultes inadaptés, handicapés ou en situation de dépendance. A travers son action au jour le jour, il.elle aide ces personnes à instaurer, restaurer ou préserver leur autonomie et leur réintégration sociale.

Pour développer leurs capacités d'adaptation, il.elle met en place des projets éducatifs, des activités de soutien scolaire et de loisirs (activités artisanales, expression corporelle ou verbale, ateliers de mécanique ou d'informatique, sorties au cinéma, à la piscine...).

Hors du temps de formation scolaire ou professionnelle, il.elle est présent.e aux moments qui rythment leur journée : repas, lever et coucher.

Conditions d'exercice

Le.La moniteur.trice éducateur.trice intervient en milieu fermé, dans les établissements médico-sociaux tels que les internats, foyers, externats, établissements et services d’aide par le travail, maisons d’accueil spécialisées, instituts médico-éducatifs. Ces structures appartiennent pour l’essentiel au secteur privé associatif ou à la fonction publique.

Quel que soit son lieu d'activité, il.elle collabore avec d'autres travailleur.euse.s sociaux.ales (éducateur.trice.s, psychologues, médecins, aides médico-psychologiques) pour examiner le cas de chaque personne et décider des actions à mettre en place. En théorie, il.elle exerce son activité en liaison et sous la responsabilité d'un.e éducateur.trice spécialisé.e.

Ses horaires sont très irréguliers. Il.Elle peut travailler en journée comme assurer une permanence de nuit ou de week-end.

Compétences attendues

Ce métier requiert un intérêt pour les problèmes humains et sociaux, un bon équilibre émotionnel ainsi que le sens de l’organisation et de l’animation de groupes.

Un goût pour le travail en équipe, une grande disponibilité seront également appréciés pour répondre aux multiples situations des personnes en difficultés.

Certification

Le Diplôme d’Etat de Moniteur éducateur ( DEME) est requis pour exercer ce métier.

Passerelles vers d'autres métiers

Les moniteur.trice.s éducateur.trice.s qui le souhaitent peuvent s’orienter vers d’autres métiers du secteur social et entamer une formation en bénéficiant d’importants d’allègements de formation, pour les diplômes d’Etat de technicien de l’intervention sociale et familiale, d’éducateur technique spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants ou d’éducateur spécialisé.

 Rémunération

Les salaires et les carrières sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salarié.e.s qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.

Traitement brut mensuel dans la Fonction publique territoriale ou la Fonction publique hospitalière (primes non comprises) selon la grille indiciaire 2017 :

Moniteur.trice éducateur.trice : 
1er échelon : 1 588,56 €
Fin de grade : 2 333,64 €

Moniteur.trice éducateur.trice principal.e : 
1er échelon : 1 626,05 €
Fin de grade : 2 478,91 €

Dans le privé, le salaire varie selon le secteur d'activités, la convention collective (convention collective nationale du 31 octobre 1951 (CCN 51) ou celle du 15 mars 1966 (CCN 66)), l'ancienneté et la fonction exercée.
 

Sources

                                                                                                                                          Fiche mise à jour en août 2018

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie