Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Prothésiste dentaire

 

Principales activités

Le.La prothésiste dentaire conçoit, fabrique et répare les prothèses dentaires fixes et amovibles et les appareils d’orthodontie à partir des empreintes dentaires du.de la patient.e et des indications du.de la dentiste, du.de la stomatologue ou de l'orthodontiste.

Il.Elle façonne aussi bien la céramique que le plâtre et utilise des techniques en constante évolution.

Conditions d'exercice

 Le.La prothésiste dentaire exerce son métier le plus souvent dans des laboratoires indépendants ou industriels. D’autres travaillent dans des centres de santé, des mutuelles, des hôpitaux, voire des cabinets dentaires.

Le.La prothésiste dentaire peut également s’installer à son compte.

Des opportunités, plus rares, existent dans les entreprises de distribution et de fabrication de produits dentaires.

Compétences attendues

Le métier nécessite précision et rigueur, dans la manipulation et l'assemblage des prothèses.

Il exige, par ailleurs, une excellente vue pour différencier les nuances et les couleurs, apprécier les formes et les reliefs.

Enfin, le goût pour les nouvelles technologies est indispensable pour s'adapter aux évolutions techniques, aux nouveaux matériaux et à la fabrication assistée par ordinateur des prothèses.

Certification

Le Bac Professionnel prothèse dentaire est la formation minimum requise pour exercer ce métier. 

Ceux ou celles qui souhaitent exercer un poste à responsabilité (chef de laboratoire par exemple) peuvent aussi choisir la filière artisanale en préparant le Brevet Technique des Métiers (BTM) en 3 ans après un baccalauréat général ou en 1 an après le bac pro Prothèse dentaire puis le Brevet Technique des Métiers Supérieurs (BTMS) en 2 ans, reconnu bac +2.

Evolutions de carrière

 Après plusieurs années d'expérience professionnelle, le.la Prothésiste dentaire peut reprendre ou créer son propre laboratoire.
Un.e professionnel.le confirmé.e peut également évoluer vers un poste de prothésiste dentaire qualifié.e ou hautement qualifié.e, voire chef de laboratoire.

Rémunération

 La rémunération dépend du niveau de qualification et des responsabilités exercées.

Un.e prothésiste dentaire, titulaire du CAP, débute au Smic. Un.e chef de laboratoire peut gagner jusqu’à 3 100 euros brut par mois.

Sources

 

       

                                                                                                                              Fiche mise à jour en août 2018

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie