Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Sage-femme

 

Principales activités

Le métier de sage-femme allie le suivi pré, per et post natal. En effet, il.elle accompagne psychologiquement et médicalement la femme enceinte tout au long de sa grossesse, il.elle effectue certains examens et assure des cours de préparation à l’accouchement.
Il.Elle est aussi amené.e à pratiquer les accouchements se déroulant normalement ou alors à assister le médecin pour les cas plus délicats.

Le.La sage-femme surveille la santé de la mère dans les premiers jours suivants la naissance et prodigue les premiers soins au nouveau-né. Au sein d’une équipe pluri professionnelle, il.elle doit être en mesure d’évaluer les risques médicaux, sociaux ou psychologiques de la mère, ou du nouveau-né.

Conditions d'exercice

Le.La sage femme peut exercer en milieu hospitalier, cabinet libéral ou encore au service de la Protection maternelle infantile (PMI).

Le.La sage-femme est susceptible de travailler la nuit, le week-end et les jours fériés.

Compétences attendues

Le métier de sage-femme est un métier à responsabilités qui nécessite une bonne résistance physique et psychologique.

De plus, le.la sage-femme doit être dotée d’un sens du relationnel et d’une grande stabilité émotionnelle.

Certification

 Le diplôme d’Etat de Sage-femme est requis pour exercer ce métier.

Passerelles vers d'autres métiers 

Les sages-femmes bénéficient de dispenses de scolarité pour les études de masseur.se-kinésithérapeute et d’ergothérapeute.

Ils.Elles peuvent obtenir un diplôme d’Etat d’Infirmier.ère suite à deux ans d’exercice professionnel. En effet, ils.elles sont autorisé.e.s à se présenter directement au jury du diplôme d’Etat d’Infirmier.ère dans l’institut de formation de leur choix.

Ils.Elles peuvent également préparer le diplôme d’Etat de puériculteur.trice, d’infirmier.ère anesthésiste ou de bloc opératoire suite à quelques années d’expérience ou bien encore poursuivre leur étude en licence ou en diplôme universitaire.

Evolutions de carrière

Carrières courtes :
Cadre d’unité de gynécologie-obstétrique
Cadre formateur.trice en gynécologie-obstétrique

Carrières longues :
Sage-femme cadre de secteur
Sage-femme cadre de pôle
Directeur.trice d’école de sages-femmes
Sage-femme infirmier.ère anesthésiste, sage-femme infirmier.ère puériculteur.trice
Directeur.trice de maisons maternelles ou de centres de PMI en passant un concours

Rémunération

Dans la Fonction publique hospitalière (rémunération brute mensuelle grille indiciaire 2017) :

Sage-femme premier grade :
1er échelon : 2 024,36 €
Fin de grade : 3 223,99 €

Sage-femme de deuxième grade :
1er échelon : 2 478,91 €
Fin de grade : 3 716,02 €

Dans les établissements privés, le niveau des salaires est fixé par des conventions collectives.

Dans les établissements associatifs
En 2012, le salaire moyen est de 3 234 €

Dans les établissements privés
En 2012, le salaire moyen est de  2 994 €

Sources

                                                                                                                                      

                                                                                                                     Fiche mise à jour en août 2018

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie