Vous n'êtes pas identifié.Connexion
 

Difficultés de recrutement

Besoins en main-d'œuvre dans la région Occitanie en 2016

Le champ de l'enquête sur les Besoins en Main-d’oeuvre (BMO) a été élargi en 2011 pour couvrir l’intégralité du secteur privé et une partie du secteur public (collectivités locales et territoriales, établissements publics administratifs et officiers publics ou ministériels). 

En 2016, les employeurs régionaux ont déclarés 12 962 projets de recrutements dans les métiers du secteur sanitaire et social. 45% de ces intentions d'embauche concernent les métiers d'aides à domicile.

 

Pour en savoir plus :
Rendez-vous sur la rubrique "Marché du travail" du Menu Métiers.


Source : Pôle Emploi - Enquête BMO.

Départs en fin d'activité en Midi-Pyrénées d'ici 2020

Secteur d'activité Nb actifs en emploi en 2005 Part des seniors de 50 à 64 ans (%) Taux de départ en fin d'activité (%)
Scénario maintien des comportements 1993-2002 Scénario augmentation de deux ans
Q2 : Santé, action sociale 161 248 27,2 38,5 33,6
Ensemble des secteurs d'activité 1 138 678 24,1 35,5 30,9

Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2007, modèle prospectif "simulations de fin de carrière".


Parmi les 161 248 actifs en emploi en 2005 dans le secteur de la santé et de l'action sociale, 34 à 39 % d'entre eux devraient cesser leur activité d'ici 2020.
Le taux de départ serait le plus élevé pour les médecins, les infirmiers et les sages-femmes : 40 à 43 % pour les premiers, de 33 à 38 % pour l'ensemble des deux autres professions. Le taux de départ des aides-soignants serait inférieur (29 à 35 %). Enfin, seuls 23 à 27 % des professionnels de l'action sociale, sensiblement plus jeunes, quitteraient le marché du travail.



Pour en savoir plus :
Départs en fin d'activité en Midi-Pyrénées : un défi pour de nombreux secteurs et métiers, 6 pages de l'Insee n° 124, Insee, CarifOref et Drtefp Midi-Pyrénées, janvier 2010.

 
Fond Social Européen et Union Européenne République Française Région Occitanie